Le savoir nager

  • UN OBJECTIF PRIORITAIRE  en classe de sixième :

«Compte tenu de l’importance que revêt, pour chaque individu, le fait de savoir nager, particulièrement dans une ville de bord de mer …, tout doit être mis en œuvre pour que cette compétence soit acquise dès la fin de la classe de sixième, période la plus favorable à ce rattrapage » (Programmes d’EPS pour les classes de sixième et textes sur la sécurité, Circulaire N°2004-139 DU 13-7-2004 parue au BO n°32 du 9 septembre 2004)

De plus, les réalités académiques et départementales montrent que cet objectif est encore loin d’être atteint.

  • DISPOSITIF :
  • Les classes de 6ème disposent d’un cycle de natation sur trois périodes consécutives soit 25 séances. Les deux classes sont subdivisées en trois groupes de besoins différents
  • Les élèves sont répartis, à l’issue de la première séance en 3 niveaux distincts :

Niveau 1 : Elèves aquaphobes et élèves qui ne se déplacent pas ou peu dans le milieu (moins d’une largeur)

Niveau 2 : Elèves capables de parcourir 15m en eau profonde et n’éprouvant pas d’appréhension trop importante

Niveau 3 : Elèves nageurs capables de parcourir 25 m, d’aller chercher un objet sous l’eau, de le ramener au bord

Cette organisation un peu lourde nous permet d’emmener les élèves dans un car et de pouvoir travailler de façon satisfaisante tant au niveau de la qualité du suivi que du respect de la sécurité.

  • L’ENSEIGNEMENT DE LA NATATION SCOLAIRE : (BO N° 41 du 11 novembre 2010)

Apprendre à nager à tous les élèves est une priorité nationale, inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences. Cet apprentissage commence à l’école primaire et, lorsque c’est possible, dès la grande section de l’école maternelle.

Il doit répondre aux enjeux fondamentaux de l’éducation à la sécurité et à la santé mais aussi favoriser l’accès aux diverses pratiques sociales, sportives et de loisirs.

Le «Premier degré du savoir nager» est défini par les programmes du collège ; il précise les compétences visées dès la classe de sixième et au plus tard en fin de troisième. Ces compétences s’acquièrent progressivement et doivent être régulièrement évaluées, notamment au palier 2 du livret personnel de compétences.

L’évaluation s’effectue en réalisant le parcours complet.

Parcours de capacités, composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise d’appuis au bord du bassin :- sauter en grande profondeur ;

– revenir à la surface et s’immerger pour passer sous un obstacle flottant ;

– nager 20 mètres : 10 mètres sur le ventre et 10 mètres sur le dos ;

– réaliser un surplace de 10 secondes ;

– s’immerger à nouveau pour passer sous un obstacle flottant.

Mme Chalaye et Mme Mansuelle