Sortie à l’observatoire

Le 22 février 2018, les élèves des classes de 4ème du collège St Charles Boyer sont allés visiter l’Observatoire de Marseille au Palais Longchamp de 9h à 11h afin de découvrir les secrets de l’Univers.


Accompagnés de Mme Antier, Mme Tremoulet et Mr Gaudeau, ils ont pu découvrir le télescope Foucault (voir photo), un des plus ancien télescope, une exposition sur le climat sur les planètes et une visite du planétarium.

L’exposition animée par Mr Ruiz, scientifique et animateur, nous a permis de mieux comprendre que les saisons sont dues à plusieurs facteurs :

  • la distance entre la Terre et le Soleil qui change au cours de l’année.
    /!\ Le saviez-vous, en hiver, la Terre est plus proche du Soleil qu’en été.
  • l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre qui varie, modifiant d’une part la durée d’ensoleillement (plus grande en été) et d’autre part, l’inclinaison des rayons lumineux qui touchent la surface de la Terre selon la période de l’année (voir schéma ci-dessous).

/!\ Le saviez-vous, il fait plus chaud en été car le Soleil monte plus en haut dans le ciel qu’en hiver. Les rayons solaires étant proches de la verticale concentrent leur énergie sur une petite surface au sol. Par contre, en hiver, ils s’étalent sur une grande surface.


Par exemple, à Marseille, le 21 juin, le Soleil monte dans le ciel à 67° au-dessus de l’horizon, alors qu’au solstice d’hiver le 21 décembre il culmine à 20° seulement (3 fois moins). La même quantité d’énergie provenant du Soleil s’étale en hiver sur une surface 2,4 fois plus grande qu’en été. Donc chaque mètre carré du sol reçoit 2,4 fois moins d’énergie en hiver.

Mr Ruiz nous aussi a rappelé, lorsqu’il a parlé de la composition de notre atmosphère, de l’importance de l’effet de serre pour notre planète (voir l’article rédigé par William, Yanis et Rayanne 4eB) et du rôle direct que jouent les activités humaines dans le réchauffement climatique.

Ensuite, chaque élève s’est amusé à mesurer et à relever son poids sur 8 planètes à l’aide d’un système de pèse-personne (voir photo) présent devant le panneau d’exposition de chaque planète. Nous exploiterons toutes ces valeurs ensemble en classe pendant le cours de sciences physiques nous a expliqué Mme Antier.

Enfin, la visite d’une heure au planétarium, nous a permis d’observer le ciel comme nous ne le voyons pas souvent à Marseille car la pollution lumineuse due à la ville est trop importante. Nous avons appris énormément de choses sur le déplacement des astres dans le ciel notamment les phases de la Lune et la formation des éclipses lunaire et solaire.

Chloé T. 4eB

Les commentaires sont fermés.